l'équipe des Travelers

l'équipe des Travelers

Aujourd'hui, je n'ai pas perdu mon temps en commençant l'une des nouvelles séries de Netflix tout droit débarquée du Canada: Travelers. Ecrite par Brad Wright, avec Eric McCormack, Patrick Gilmore, Johan Abrahamson, Nesta Cooper, Reilly Dolman et Mackenzie Porter, cette série, qui compte à ce jour cinq épisodes de quarante-deux minutes, est dans la lignée des supers Continuum ou Flashforward.

Le Pitch

Des années dans le futur, la race humaine est menacée d'extinction suite à plusieurs évènements en chaîne qui mènent inévitablement à sa destruction. Heureusement, le Directeur a lancé un programme permettant aux esprits les plus brillants et spécialisés de se téléporter dans le passé afin d'occuper l'enveloppe corporelle d'une personne sur le point de mourir. Chaque traveler se glisse donc la peau et dans la vie de son hôte avec plus ou moins de réussite et va changer son destin. Ainsi, plusieurs personnes qui n'avaient aucun lien entre elles vont monter une équipe chargée de modifier, grâce à des instructions et des protocoles détaillés, les évènements qui pourraient changer le cour de l'Histoire. Mais c'est sans compter les histoires personnelles de leurs hôtes, et le libre arbitre de chacun, ainsi que les ordres parfois inexpliqués du Directeur, qui voient certains travelers changer de cap et de comportement.

Ma critique

Je ne suis pas emballée par cette série dès le premier épisode autant que j'ai pu l'être par celles que je cite plus haut pour plusieurs raisons. D'abord, je commence un peu à me lasser des futurs catastrophiques imaginés par les scénaristes. Je sais que l'ambiance actuelle n'est pas au positivisme, mais il me semble que certaines nouvelles séries d'anticipation arrivent à surmonter la facilité d'un monde à l'agonie et peuvent, de ce fait, toucher un public plus large en mal de vie. Ensuite, il y a pour le moment un léger problème de rythme. Certes, nous entrons assez rapidement dans le sujet grâce à un épisode pilote qui accroche, mais après cinq épisodes, nous ne commençons qu'à peine à entrevoir les objectifs de l'équipe que nous suivons.

Pourtant, je suis assez intriguée pour continuer. Il y a dans cette série des atouts majeurs. Je salue le travail sur les personnages. Pour une fois, nous nous retrouvons face à des personnalités fortes, mais qui ne rentrent pas dans une catégorie particulière (la cheerleadeer, le voyou, le riche...). Il y a de la diversité mais surtout; une très belle cohérence entre les personnages et l'on voit réellement la différence entre la personne qui est décédée et le traveler qui prend son corps. Chaque épisode va un peu plus loin dans la construction de ces personnages et dans la relation qu'ils entretiennent avec leurs proches. Les enveloppes corporelles ont beau avoir été choisies minutieusement, elles ne viennent naturellement pas sans défis. Et une raison pour laquelle cela fonctionne très bien, c'est le casting qui est tout simplement irréprochable. La majorité des acteurs sont inconnus ou très peu apparus sur les écrans, mais il y a ici un vrai concentré de talent. Mention spéciale à Jared Abrahamson qui se révèle complètement dans ce rôle et notamment dans l'épisode cinq où il arrive à insuffler un humour pinçant à son personnage dans une situation assez désespérée. Du fait de cette capacité à distiller des informations au compte-gouttes sur chaque double personnage (homme ou femme du XXIème siècle/ son traveler), nous nous attachons réellement à chacun d'eux. C'est une vraie mine d'or pour la suite et j'espère que les scénaristes sauront l'exploiter à bon escient.
Un autre atout, c'est ce mystérieux Directeur. Qui est-il? Où se trouve-t-il? Est-il vraiment du côté de l'Humanité? Toutes ces questions nous trottent forcément dans la tête à chaque épisode et à chaque arrivée d'un nouveau traveler ou d'un simple messager. Parce que, clairement, nous n'avons aucune idée de ce qui est arrivée à la Terre, ni même du plan mis en place par ce fameux personnage en coulisse qui est à la fois omniprésent et totalement absent. Si cette partie de l'intrigue continue à se développer, nous pourrions bien trouver dans cette série un peu de renouveau et d'originalité qui la ferait entrer au rang des petits bijoux télévisuels.

Pour le moment, je n'en dis pas plus, mais je vous conseille d'aller y jeter un oeil ou deux. Je reviendrai naturellement vers vous à la fin de la saison pour vous donner mes impressions et en débattre avec plaisir. En attendant, ceux et celles qui ont déjà visionnés les premiers épisodes peuvent donner leur avis en commentaire sans perdre de temps.

Retour à l'accueil